Crédit photo : AFP

Facebook attaque Apple sur les apps préinstallées de l’iPhone

Le réseau social a financé une étude qui affirme que les applications préinstallées sur l’iPhone favorisent injustement Apple.

L’année dernière, l’entreprise de Mark Zuckerberg a commandé une étude auprès de la société d’analyse Comscore pour déterminer si la présence d’applications préinstallées sur les appareils iOS et Android ne favorisait pas Apple et Google.

La société d’analyse a ainsi demandé à environ 4.000 personnes si elles utilisaient plutôt les apps par défaut d’Apple sur iOS ou plutôt des applications tierces. Les résultats de cette étude – auxquels The Verge a eu accès – ont révélé que les applications par défauts d’Apple et de Google étaient effectivement privilégiées par rapport aux autres, et ce, en raison du fait qu’elles étaient préinstallées sur les appareils. Une critique que Facebook a déjà faite à multiples reprises par le passé.

Dans le cas d’iOS, 15 des 20 applications les plus utilisées sur iPhone ont été développées par Apple. Les 5 restantes sont Facebook, Instagram, Gmail, Amazon et YouTube. Quant à Android, 12 d’entre elles proviennent de Google.

Apple n’a pas tardé à réagir aux résultats de l’étude, remettant en cause la méthode utilisée pour arriver à ces résultats. « Cette enquête financée par Facebook de décembre 2020 a été étroitement conçue pour donner la fausse impression qu’il y a peu de concurrence sur l’App Store », a déclaré un porte-parole d’Apple à The Verge. « En vérité, les applications tierces rivalisent avec les applications Apple dans toutes les catégories et connaissent un succès à grande échelle. »

Bien que les motivations de cette étude puissent être remises en question, Facebook n’est pas le seul à critiquer les applications préinstallées sur les appareils pommés. Cette pratique fait d’ailleurs l’objet d’une enquête antitrust aux États-Unis, ainsi qu’en Europe.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.