La firme de Cupertino aurait la priorité chez certains de ses fournisseurs pour certains composants.

La crise sanitaire a particulièrement ralenti les chaines de production de certains composants, impactant de nombreux secteurs que ça soit les consoles de jeu, les ordinateurs, les voitures électriques, mais aussi les smartphones. La pénurie de puces laisse penser que la production de l’iPhone 13 pourrait être impactée, mais selon DigiTimes, Apple aurait trouvé une solution avec ses fournisseurs pour éviter cela.

Selon le média, TSMC et d’autres fournisseurs de la firme américaine vont en effet donner la priorité à Apple durant le troisième trimestre pour lui fournir les composants nécessaires à la production de l’iPhone 13. Sa production de masse devrait d’ailleurs débuter cet été, afin d’avoir des stocks suffisants pour son lancement à la rentrée prochaine.

Les différents fournisseurs d’Apple auraient ainsi augmenté leurs chaînes de production pour s’assurer de répondre aux commandes de la firme à la pomme. Genesys Logic et Parade Technologies auraient augmenter leur capacité de production de 40%.

Outre le fait de pouvoir assurer les commandes lors du lancement de l’iPhone 13, les fournisseurs souhaiteraient éviter d’accuser des retards qui se répercuteraient sur le quatrième trimestre. Cette période de l’année est en effet particulièrement chargée puisqu’elle est synonyme de fêtes de fin d’année et donc, de cadeaux de Noël. C’est une période charnière pour les entreprises, c’est pourquoi les usines tournent à plein régime pour répondre à la demande.

Bien que l’iPhone 13 ne devrait pas être une grande révolution par rapport à l’iPhone 12, les aficionados d’Apple devraient malgré tout être au rendez-vous. La demande devrait donc être une nouvelle fois forte.