La nouvelle fonctionnalité d’Apple sera également disponible sur macOS Monterey.

Avec ses deux nouveaux systèmes d’exploitation, Apple vient à nouveau renforcer la confidentialité de ses utilisateurs. Cette fois-ci, il n’est pas question de suivi publicitaire en dehors des applications, mais cela concerne tout de même un suivi, celui des mails. La firme de Cupertino a en effet décidé de bloquer la possibilité pour les entreprises de récolter des informations sur les utilisateurs lorsqu’ils ouvraient un mail.

Lors de leurs campagnes par mail, les annonceurs insèrent un petit élément dans les messages qu’ils envoient, afin de savoir si ces derniers ont été ouverts ou non. De cette manière, ils peuvent savoir si la campagne a plus ou moins fonctionné.

La plupart du temps, cette communication à distance se fait à travers des images qui se chargent lors de la visualisation d’un mail, informant l’annonceur que son mail a été consulté par sa cible. Dans certains cas, ce sont des pixels de suivi qui sont utilisés. Ces derniers sont cachés dans les mails et permettent là encore à l’annonceur de récolter plusieurs informations à votre sujet. En plus d’indiquer que vous avez ouvert le mail publicitaire, le pixel de suivi peut également enregistrer votre adresse IP et d’autres données personnelles.

Ce sont surtout ces pixels qui sont visés par la nouvelle politique d’Apple. L’entreprise américaine proposera en effet à ses utilisateurs de bloquer ce type d’éléments, afin de préserver leur confidentialité. Une option dédiée fera ainsi son apparition sur iOS 15 et macOS 12.

Il faudra d’ailleurs l’activer manuellement puisque cette dernière ne le sera pas par défaut. Pour cela, lorsque vous aurez installé la nouvelle version d’iOS, rendez-vous dans Paramètres, puis Mail. Dans l’onglet « Protection de la vie privée », activez « Protéger l’activité de messagerie ». Sur Mac, rendez-vous dans Mails > Préférences de messagerie > Confidentialité et activez « Protéger l’activité de messagerie ».

Une fois activée, cette fonctionnalité masquera, entre autres, votre adresse IP lorsque vous ouvrirez un mail. Apple vous « attribuera au hasard une adresse IP qui correspond uniquement à la région dans laquelle se trouve votre appareil », précise la firme américaine.