Le bug provenait en réalité d’un souci au niveau du programme chargé de mesurer l’utilisation des périphériques de stockage et non des SSD eux-mêmes.

Bonne nouvelle pour les propriétaires d’un Mac équipé d’une puce M1, la dernière mise à jour de macOS semble corriger le problème d’usure précoce du SSD. Certains ordinateurs pommés équipés d’un processeur maison présentaient en effet une usure excessive au niveau de leur SSD. Fort heureusement, macOS 11.4 apporte une solution au problème.

Selon une source interne d’Apple, le bug était en réalité sans danger pour les SSD puisqu’il résultait en réalité d’une erreur d’affichage. Le programme chargé de mesurer l’utilisation des périphériques de stockage serait en effet en cause. Défaillant, celui-ci affichait ainsi un niveau d’écriture de données extrêmement élevées au cours d’un laps de temps très court ce qui laissait penser que la durée de vie du SSD était réduite de manière spectaculaire.

Si Apple ne fait référence à aucun moment du problème d’affichage de l’usure du SSD dans les notes de service de la mise à jour, l’un des premiers utilisateurs à avoir rapporté le problème a confirmé que le problème avait été corrigé après l’installation de macOS 11.4. Ce dernier reste tout de même convaincu que le bug au sein du programme a eu un effet négatif sur le SSD et son usure. Malheureusement, sans communication officielle d’Apple, on ne le saura certainement jamais.

En plus de corriger ce problème, macOS 11.4 vient également corriger une importante faille de sécurité activement exploitée par des pirates informatiques. Voici donc deux bonnes raisons de télécharger et d’installer la mise à jour sur son Mac.