L’étudiante aurait reçu 5 millions de dollars de la part d’Apple pour atteinte à la vie privée de l’un de ses fournisseurs. 

La firme de Cupertino a accepté de verser plusieurs millions de dollars de dédommagement à l’une de ses utilisatrices dans le cadre d’un règlement judiciaire pour violation de sa vie privée. Ce dédommagement intervient près de 5 ans après que des photos et vidéos intimes de la jeune femme aient été partagées sur Facebook à son insu lorsque son iPhone se trouvait en réparation dans un centre d’Apple.

Des techniciens du centre ont en effet partagé sur le Facebook de la jeune femme « dix photos d’elle plus ou moins déshabillée et une vidéo à caractère sexuel ». Le contenu avait ensuite été supprimé par la victime, prévenue par des amis.

Le montant exact payé par Apple n’est pas connu, mais il est question de plusieurs millions de dollars, selon un rapport de The Telegraph. « Les avocats de la victime avaient menacé de poursuivre en justice pour atteinte à la vie privée et souffrance émotionnelle, et avaient mis en garde contre la “publicité médiatique négative” qui accompagnerait une action en justice. Le règlement comprenait une clause de confidentialité qui l’empêchait de discuter de l’affaire ou de révéler le montant du paiement », indique le média britannique.

Dans une déclaration envoyée au Telegraph, Apple a indiqué qu’il prenait la vie privée de ses clients « extrêmement au sérieux » et qu’il avait enquêté sur la « violation flagrante » de la vie privée dont avait été victime la jeune femme. La firme américaine a également déclaré avoir pris des « mesures immédiates » pour éviter que cela ne se reproduise et continue depuis à renforcer les protocoles de ses fournisseurs.