L’écran de l’iPhone 13 disposerait d’un taux de rafraichissement de 120 Hz.

La production du prochain flagship d’Apple serait sur la bonne voie. En plus du lancement de la production de masse des puces A15, celle des écrans aurait démarré et ce serait évidemment Samsung Display qui s’en chargerait en majorité. Le concurrent d’Apple est en effet l’un de ses principaux fournisseurs en matière d’écrans OLED.

Selon le site The Elec, Samsung Display aurait débuté la production de masse de l’écran de l’iPhone 13. Le prochain flagship d’Apple devrait disposer d’une dalle OLED LTPO qui lui permettrait d’afficher avec un taux de rafraichissement de 120 Hz.

Bien que la rumeur évoque depuis un moment déjà qu’Apple chercherait à proposer une fréquence de rafraichissement plus élevée sur ses smartphones, cette dernière ne s’est toujours pas confirmée. Pourtant, la firme à la pomme a déjà démontré son intérêt pour cette technologie puisque l’iPad Pro en profite déjà grâce à son écran doté de la technologie ProMotion.

Mais selon The Elec, cette fois-ci serait la bonne. L’iPhone 13 devrait en effet proposer un taux de rafraichissement élevé, allant jusqu’à 120 Hz sur les modèles Pro et Pro Max. En procédant ainsi, Apple apporterait une nouvelle distinction entre ces modèles de base et les hauts de gamme.

Concernant les écrans des iPhone « classiques », Apple se serait une nouvelle fois tourné vers LG Display. La firme américaine aurait ainsi passé une commande de 30 millions d’écrans auprès de LG Display et de 80 millions de dalles OLED auprès de Samsung.