Les différents capteurs de l’Apple Watch seront mis à contribution pour détecter et interpréter les mouvements de leur porteur. 

Apple vient de dévoiler plusieurs nouvelles fonctionnalités liées à l’accessibilité. En plus de SignTime, un service qui permet de communiquer avec le SAV d’Apple en langue des signes française, la firme de Cupertino a présenté AssistiveTouch, une fonctionnalité d’accessibilité sur Apple Watch.

Cette dernière permettra aux personnes à mobilité réduite d’interagir avec leur montre connectée sans devoir toucher son écran. Grâce au gyroscope et à l’accéléromètre, la smartwatch d’Apple sera en mesure de réaliser certaines actions en fonction des gestes et mouvements de son porteur. Le capteur optique de fréquence cardiaque et l’apprentissage automatique seront également mis à contribution pour faire fonctionner AssistiveTouch.

« L’Apple Watch peut détecter des différences subtiles dans les mouvements musculaires et l’activité des tendons, ce qui permet aux utilisateurs de naviguer sur un curseur sur l’écran grâce à une série de gestes de la main, comme une pincée ou un serrement. AssistiveTouch sur Apple Watch permet aux clients qui ont des différences de membres de répondre plus facilement aux appels entrants, de contrôler un pointeur de mouvement à l’écran et d’accéder au centre de notifications, au centre de contrôle, etc. », détaille la firme américaine sur son site.

Les utilisateurs pourront ainsi facilement répondre à un appel entrant en fermant deux fois le point. Ils pourront également faire apparaitre un curseur sur l’écran de leur Apple Watch, afin de naviguer facilement à travers ses applications et menus en secouant leur main.

Apple n’a pas encore précisé les modèles compatibles avec cette fonctionnalité d’accessibilité, mais on peut imaginer que l’ensemble des Apple Watch équipés de la fonction ECG – et donc d’un capteur optique – pourront en profiter. Quant à la disponibilité d’AssistiveTouch, elle pourrait être déployée avec la prochaine mise à jour de watchOS.