Cela devrait permettre de réduire la taille de l’encoche de l’iPhone.

Apple aurait apporté quelques modifications à la puce de Face ID. Les changements se situeraient au niveau matériel et non au système de reconnaissance faciale en lui-même. Selon DigiTimes, Apple aurait en effet choisi de réduire la taille de la puce de Face ID, afin de réduire les coûts de production.

Réduire la taille de la puce permettra en effet d’en produire davantage par plaquettes et donc, de faire des économies. À noter que si Apple réduit ses coûts de production, il y a peu de chances pour que le consommateur en profite.

Réduire la taille des capteurs de Face ID permettra également de libérer de l’espace dans les appareils, notamment dans les futurs iPhone et iPad. De quoi permettre à Apple d’optimiser davantage l’organisation interne de ces derniers et donc de potentiellement revoir la taille de l’encoche de l’iPhone. La rumeur veut en effet que la firme de Cupertino travaille à faire disparaitre cet aspect de ses smartphones. Réduire les capteurs de Face ID serait une solution.

Selon DigiTimes, les prochains modèles d’iPhone et d’iPad pourraient déjà bénéficier de cette nouvelle mouture de Face ID, mais uniquement les déclinaisons Pro.

Comme toujours, il faudra patienter jusqu’à la présentation officielle des nouveaux produits Apple pour être fixé. L’iPhone 13 devrait logiquement être dévoilé en septembre prochain. Dans tous les cas, le nombre important de rumeurs concernant la réduction de l’encoche semble indiquer que le prochain smartphone d’Apple marquera bel et bien un changement à ce niveau. Rendez-vous à la rentrée.