Le bundle aurait permis aux abonnés de profiter d’une réduction.

Alors que le procès opposant Epic, l’éditeur et développeur de Fortnite, à Apple vient de s’ouvrir aux États-Unis, des documents internes montrent que les relations entre les deux parties n’ont pas toujours été aussi tendues. Il semblerait en effet qu’Epic et Apple aient sérieusement réfléchi à faire du business ensemble en proposant une offre d’abonnement groupé, un bundle.

Ce dernier impliquait un abonnement à Apple Music et Apple TV+, ainsi qu’un accès à Fortnite Club, l’abonnement payant du battle royale. Il était question que le bundle soit proposé au prix de 20$ par mois ce qui représentait une économie de 6$ par rapport à des abonnements séparés.

Un projet qui montre que les deux entreprises s’entendaient bien à l’époque, mais les documents dévoilent surtout que le bundle aurait pu être souscrit via l’App Store, mais également via la plateforme d’Epic. Dans le cas d’une souscription via l’App Store, Apple aurait perçu 15$ et Epic 5$ et dans le cas inverse, le développeur de Fortnite recevait 12$ et Apple 8$.

Il était donc question qu’Apple accepte que certains de ses abonnements soient souscrits en dehors de l’App Store et qu’Apple puisse en faire la promotion. C’est justement l’un des points qu’Epic pointe du doigt dans sa plainte contre Apple.

De toutes évidences, ce projet n’a pas abouti et c’est bien dommage. Ce partenariat aurait certainement plu à beaucoup d’utilisateurs et il aurait pu être le premier d’une longue série pour Apple. On peut en tout cas s’attendre à voir d’autres documents aussi intéressants révélés au cours du procès.