La demande pour les AirPods aurait particulièrement baissé. 

Depuis leur présentation en 2016, les AirPods ont toujours été très populaires auprès des consommateurs. Apple occupe d’ailleurs près d’un tiers du marché des écouteurs sans fil, mais la situation serait en train de changer pour la firme de Cupertino. L’arrivée de plusieurs nouveaux acteurs sur le marché aurait un impact direct sur la demande des AirPods, d’autant plus que les alternatives proposées sont plus abordables que les écouteurs d’Apple et d’assez bonne qualité. Une baisse de la demande qui aurait forcé Apple à revoir ses commandes à la baisse.

Selon un nouveau rapport du média Nikkei Asia, Apple aurait en effet demandé à ses fournisseurs de réduire la production des AirPods de 25 à 30 %, afin d’éviter d’augmenter ses stocks déjà pleins.

Apple aurait ainsi revu à la baisse ses objectifs de production, passant de 110 millions d’unités à 75-85 millions d’écouteurs pour 2021. Une révision à la baisse qui indique en effet que la demande pour les écouteurs sans fil d’Apple baisse.

« Les niveaux de stocks [dans les entrepôts] et les stocks en magasin d’AirPods sont actuellement élevés… et la demande n’est pas aussi forte que prévu », a déclaré une personne proche du dossier à Nikkei Asia.

Cette personne a également indiqué que « la réduction de commandes la plus importante concerne le deuxième trimestre vers le début du troisième trimestre ».

Cette baisse de production pour le second trimestre peut s’expliquer par le fait qu’Apple prévoirait de lancer la production de masse des AirPods 3 – selon la rumeur – durant l’été, afin de les présenter dès la rentrée 2021. Apple s’attend donc à ce que les consommateurs n’achètent pas d’écouteurs sans fil avant la rentrée et la possible présentation des AirPods de troisième génération. Le lancement de ce nouveau modèle devrait d’ailleurs aider Apple à reprendre des parts sur le marché des écouteurs sans fil.