Ces fausses critiques positives ont un impact sur les recommandations des applications.

L’App Store n’a jamais autant fait parler de lui. La boutique d’applications d’Apple est en effet au centre de l’attention depuis un moment déjà, et ce, pour plusieurs raisons. Le changement de politique concernant la transparence des applications et leur méthode de suivi de leurs utilisateurs est l’une d’entre elles. Apple a d’ailleurs profité de l’occasion pour rappeler combien l’App Store est sûr et est orienté vers les utilisateurs. Pourtant, malgré les promesses de la firme californienne, les faux avis et arnaques seraient monnaie courante sur sa boutique d’applications, comme l’a souligné et démontré le développeur Kosta Eleftheriou sur Twitter.

L’App Store regorge en effet de fausses critiques à propos d’applications aux méthodes douteuses. Grâce à ces avis positifs, ces apps se retrouvent bien classées et donc recommandées aux utilisateurs qui se fient aux (faux) commentaires pour les télécharger. Le problème est que ces apps proposent souvent des abonnements onéreux à leurs utilisateurs. Les applications font tout pour qu’ils succombent à leur offre d’essai sans forcément lire les conditions d’utilisation. Or, ces offres d’essai sont très courtes. Les utilisateurs se retrouvent donc abonnés sans le savoir à des offres hebdomadaires, mensuelles ou annuelles onéreuses. C’est un véritable phénomène sur la boutique d’applications d’Apple.

Il suffit de développer une app très simple sur base des mots clés de recherche populaires, d’appliquer des tarifs d’abonnement agressifs et de faire remonter son app dans le top des applications de l’App Store avec de fausses critiques et des avis 5 étoiles.

Ces commentaires sont souvent bien écrits ce qui complique la tâche aux outils antispam d’Apple, mais un humain pourrait certainement avoir plus de chances de repérer les faux avis. Étant donné les montants astronomiques que certaines apps brassent sur l’App Store, privilégier une analyse humaine pourrait être intéressant et permettrait très certainement de repérer si telle ou telle application est fiable et surtout si elle répond aux exigences d’Apple. Bien qu’il n’est pas possible pour Apple de le faire avec toutes les applications de l’App Store, un regard attentif sur les apps du top 1000 serait une bonne chose, surtout pour les utilisateurs.

Apple pourrait également mettre en place un système de notifications pour prévenir les utilisateurs que l’offre d’essai pour telle ou telle app prend fin et que leur abonnement hebdomadaire, mensuel ou annuel s’apprête à débuter.  Cela pourrait avoir un effet sur le phénomène des faux avis et des applications faussement populaires.