En fonction des habitudes de son utilisateur, l’iPhone pourrait déterminer combien de temps durera la charge de sa batterie. 

Au fil des années, Apple n’a cessé d’ajouter de nouveaux outils pour permettre aux propriétaires d’iPhone de préserver la durée de vie de leur batterie. Ce fut notamment le cas de la fonctionnalité d’optimisation de la charge de la batterie sur l’iPhone qui limite la charge de la batterie à 80% lorsque l’appareil est branché et poursuit sa recharge en prévision de son débranchement. Une fonctionnalité qui se base sur les habitudes de son utilisateur et le machine learning pour fonctionner. Mais Apple pourrait aller encore plus loin, comme le laisse entendre un nouveau brevet repéré par AppleInsider.

Ce dernier laisse entendre que la firme américaine souhaiterait mettre en place un nouveau système qui permettra à l’iPhone de prédire lorsque sa batterie sera épuisée. L’iPhone pourrait en effet indiquer à son propriétaire combien de temps sa batterie durera pendant la journée en fonction de ses habitudes d’utilisation.

On pourrait faire un lien avec les ordinateurs portables et le nombre d’heures d’autonomie restantes de leur batterie, mais le projet de la firme américaine pourrait aller plus loin. L’iPhone pourrait en effet étudier les habitudes de son utilisateur et adapter ses notifications en fonction des jours, mais également de l’endroit où il se trouve. S’il est à l’extérieur, l’iPhone pourrait avertir plus tôt son utilisateur que la charge de sa batterie ne tiendra pas toute la journée, par exemple.

Apple souhaiterait d’ailleurs rendre les notifications du niveau de batterie restant plus intelligentes. À l’heure actuelle, elles n’apparaissent que lorsqu’il reste 20% de batterie. « Souvent, une indication de “batterie faible” basée sur un seuil fixe de charge restante n’est pas reçue à temps pour que l’utilisateur puisse prendre une action corrective. Par exemple, si un utilisateur charge généralement son téléphone intelligent la nuit, mais oublie de le faire à une occasion, recevoir une indication “batterie faible” juste avant de partir travailler le lendemain ne laisse pas à l’utilisateur le temps de charger son téléphone avant le travail », indique l’entreprise américaine dans son brevet.

Encore faut-il qu’Apple parvienne à mettre au point ce système et à l’intégrer à l’iPhone, mais l’idée est intéressante.