Tim Cook a également évoqué son avenir au sein de l’entreprise à la pomme. 

Le PDG d’Apple a accordé une longue interview au New York Times. L’occasion pour Tim Cook d’aborder de nombreux sujets, notamment ses projets personnels, mais aussi ceux d’Apple et le dossier des voitures autonomes est venu naturellement sur la table. Comme vous le savez sans doute, une persistante rumeur veut qu’Apple se lance prochainement sur le marché automobile en proposant un véhicule électrique et autonome. Une rumeur qui circule depuis de nombreuses années, malgré le fait qu’Apple n’ait jamais rien officialisé à ce sujet.

Lors de son interview, Tim Cook a qualifié les voitures autonomes de match idéal pour l’entreprise technologique qu’est Apple. “Une voiture autonome est un robot et il y a donc beaucoup de choses que vous pouvez faire avec l’autonomie ; nous verrons ce que fait Apple“, a ainsi déclaré le PDG de la firme à la pomme. “Nous aimons intégrer du matériel, des logiciels et des services, et trouver les points d’intersection de ceux-ci parce que nous pensons que c’est là que la magie opère.

Si Tim Cook n’affirme pas véritablement qu’Apple s’intéresse de près à la question des voitures autonomes, et ce, de manière concrète, le PDG de la firme laisse tout de même entendre que l’idée lui a traversé l’esprit.

Une plateforme de conduite autonome ? 

Ces déclarations suggèrent en tout cas que la firme de Cupertino pourrait développer une plateforme technologique de conduite autonome qui pourrait être utilisée par les constructeurs automobiles. Dans ce cas-là, Apple ne proposerait pas véritablement d’Apple Car, mais mettrait tout de même un pied dans le secteur automobile avec son logiciel de conduite autonome.

En réalité, Apple avait déjà évoqué ses aspirations technologiques en matière de conduite autonome en 2016, mais depuis, rien de concret n’a été dévoilé en dehors de son système de navigation embarqué CarPlay. Pourtant, de nombreux éléments suggèrent que l’entreprise américaine cherche bien à se lancer sur ce secteur, et ce, depuis plusieurs années déjà via une plateforme de conduite autonome, mais aussi à travers une voiture à part entière.

Ce second projet est particulièrement ambitieux, les affaires d’Apple sont en effet très éloignées du monde automobile. C’est pourquoi l’entreprise pourrait s’allier à des constructeurs déjà bien établis pour l’aider à développer sa propre voiture. Il avait d’ailleurs été question qu’Apple s’associe à Kia et/ou Hyundai, mais les discussions n’auraient finalement pas abouti.

Dans tous les cas, les récentes déclarations de Tim Cook ne font que renforcer la rumeur selon laquelle Apple chercherait à se lancer sur le marché automobile. Reste à voir si son projet se concrétisera sous la forme d’une plateforme de conduite autonome ou d’une voiture à part entière, à moins que le défi soit trop grand pour Apple et que ses ambitions ne se concrétisent jamais. Le PDG de l’entreprise a d’ailleurs indiqué qu’Apple “explore beaucoup de choses en interne” même si “beaucoup d’entre elles ne verront jamais la lumière du jour.”