La firme californienne fait l’objet d’une plainte, en France, pour l’affichage de publicités ciblées sans le consentement des utilisateurs.

En juin dernier, lors de la présentation de la nouvelle version d’iOS, Apple a fait part de ses projets de renforcer sa politique de confidentialité en obligeant les développeurs à être transparent vis-à-vis des informations qu’ils récoltaient sur leurs utilisateurs. Une nouvelle politique contraignante qui entrera en vigueur avec le déploiement d’iOS 14.5, prévu pour bientôt. Il est également question que les développeurs obtiennent le consentement éclairé des utilisateurs pour les pister en dehors de leurs apps. Des politiques que la firme américaine se passerait bien de suivre, selon France Digitale.

L’association française assure en effet qu’Apple ne se donne pas la peine d’obtenir le consentement de ses utilisateurs en vue d’afficher des publicités ciblées tout simplement parce que l’entreprise américaine est tout simplement autorisée par défaut à utiliser les données collectées sur ses utilisateurs. Elle peut ainsi afficher des publicités personnalisées au sein de ses apps.

Fort heureusement, il est tout de même possible de corriger cela et d’empêcher Apple d’exploiter vos données pour afficher des publicités ciblées. La marche à suivre est d’ailleurs très simple.

Il vous suffit de vous rendre dans les réglages de votre iPhone et de sélectionner Confidentialité. Faites défiler le menu jusqu’à voir l’onglet Publicité Apple. Sélectionnez-le et décochez l’option.

Comme le précise Apple sur cette page, désactiver les publicités personnalisées ne réduira pas le nombre de publicités qui s’afficheront pendant que vous utilisez telle ou telle application Apple, mais ces dernières ne seront pas influencées par vos données.