La seule offre gratuite d’Apple Music est une période d’essai. 

Contrairement à Spotify, Apple Music ne propose pas d’abonnement gratuit financé par la publicité. Il est tout de même possible de découvrir gratuitement le service de streaming musical d’Apple via une période d’essai, mais c’est tout. Et à en croire Elena Segal, Senior Director of Music Publishing chez Apple, une formule gratuite Apple Music n’est pas à l’ordre du jour au sein de l’entreprise.

« Nous ne pensons pas qu’un service financé par la publicité puisse générer suffisamment de revenus pour soutenir sainement un écosystème global. Et aussi, cela irait vraiment à l’encontre de nos valeurs fondamentales en matière de vie privée », a expliqué Elena Segal lors d’une conférence avec des députés britanniques.

Cette option pourrait pourtant représenter une belle opportunité pour Apple Music de séduire de nouveaux abonnés, mais pour la firme à la pomme, l’offre d’essai gratuite semble suffisante pour cela.

L’absence de formule gratuite chez Apple Music peut s’expliquer par le fait que la plateforme de streaming n’est pas l’unique service ni la seule source de revenus d’Apple, contrairement à Spotify. Évidemment, ce n’est pas non plus le cas pour Amazon, mais la formule gratuite d’Amazon Music n’offre en réalité qu’un accès limité à sa bibliothèque musicale, 2 millions de morceaux contre plus de 60 millions, ce qui pousse les auditeurs à passer à l’offre payante.

La responsable de publications d’Apple Music a également souligné que la plupart des services de streaming musical offraient plus ou moins la même chose en termes de catalogues, c’est pourquoi il faut se démarquer ailleurs. Ce qui fait la différence d’Apple Music pour Elena Segal, c’est la création de playlists par des personnes et non par des IA, comme c’est le cas pour Spotify.

Malheureusement, cette différence ne semble pas faire le poids pour contrer Spotify et ses quelque 300 millions d’abonnés. Selon les derniers chiffres communiqués par Apple, son service de streaming ne comptabilisait que 60 millions d’abonnés.