Depuis plusieurs mois, l’éditeur de Fortnite s’est lancé dans une véritable guerre contre Apple et sa politique en vigueur sur l’App Store.

La bataille juridique contre Apple continue pour Epic Games. Après les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, c’est auprès de la Commission européenne que l’éditeur de Fortnite a porté plainte contre Apple pour pratiques anticoncurrentielles, rapporte le Wall Street Journal. En procédant de la sorte, Epic Games espère pouvoir bénéficier de l’interprétation de l’UE concernant les questions antitrust, différente de celle des États-Unis.

Sur son site Internet, Epic Games accuse ainsi Apple d’appliquer des “restrictions anticoncurrentielles soigneusement conçues“, ainsi qu’un “contrôle total de l’écosystème iOS pour en bénéficier tout en bloquant ses concurrents et son comportement constitue un abus de position dominante et une violation du droit de la concurrence de l’UE“.

Epic Games espère pouvoir profiter des politiques antitrust de l’UE qui prônent des pratiques plus étiques vis-à-vis des consommateurs. De plus, l’éditeur espère sans doute profiter de l’enquête antitrust en cours de la Commission européenne à l’égard de l’App Store, suite aux demandes répétées de Spotify, Kobo et d’autres éditeurs d’applications.

Ce qui est en jeu ici, c’est l’avenir même des plates-formes mobiles“, avait ainsi déclaré Tim Sweeney, fondateur et PDG d’Epic. “Nous ne resterons pas les bras croisés et ne laisserons pas Apple utiliser sa domination de plateforme pour contrôler ce qui devrait être un terrain de jeu numérique équitable.

Le PDG d’Epic a d’ailleurs précisé que si le nouveau procès intenté en Europe visait avant tout Apple, les revendications de l’éditeur étaient également applicables à Google. Epic Games pourrait donc s’attaquer un jour à Google, bien que les choses soient différentes sur Android puisque la firme de Mountain View autorise les utilisateurs à télécharger des apps en dehors de sa boutique d’applications.

Il faudra patienter de nombreux mois avant de connaitre la décision de la Commission européenne, mais une chose est sûre, la guerre juridique entre Epic Games et Apple est loin d’être finie. Une situation qui a un impact collatéral sur Fortnite et les joueurs iOS du battle royale puisque le jeu n’est pas disponible sur l’App Store depuis de nombreux mois et il ne semble pas près de revenir.