Des essais ont démontré que la présence d’un iPhone 12 à proximité d’un pacemaker le désactivait.

Il y a quelques semaines, la firme à la pomme rappelait que la présence d’aimant au sein de l’iPhone 12 – comme dans n’importe quel smartphone – pouvait provoquer des interférences avec des stimulateurs cardiaques. Selon Apple, cela n’était pas propre à son nouveau flagship, bien que ce dernier soit équipé d’aimants spéciaux pour “s’agripper” au chargeur MagSafe. Et bien qu’Apple ait souligné les risques que pouvaient avoir les smartphones en général en raison de la présence d’aimant en leur sein, une nouvelle étude menée par des cardiologues américains vient confirmer le danger que représente l’iPhone 12 pour les personnes équipées d’un pacemaker.

Les cardiologues du Henry Ford Heart and Vascular Institute ont en effet testé l’effet que pouvait avoir un iPhone 12 placé à proximité d’un stimulateur cardiaque. Le résultat fut sans appel. L’appareil médical s’est tout bonnement désactivé.

« Lorsque nous avons rapproché l’iPhone de la poitrine du patient, le défibrillateur a été désactivé », a déclaré le Dr Singh, cardiologue ayant pris part à l’expérience. « Nous avons vu sur le programmateur du défibrillateur externe que les fonctions de l’appareil étaient suspendues et restaient suspendues. Lorsque nous avons enlevé le téléphone de la poitrine du patient, le défibrillateur a immédiatement repris sa fonction normale. »

« Nous avions supposé que l’aimant serait trop faible dans un téléphone pour déclencher l’interrupteur magnétique du défibrillateur », a-t-il poursuivi.

Le Dr Singh, cardiologue ayant pris part à l’expérience, a rappelé que plus de 300.000 personnes se voyaient implanter un stimulateur cardiaque chaque année aux États-Unis et qu’un smartphone sur 4 vendu en 2020 était un iPhone 12.

« Nous pensons que nos découvertes ont des implications profondes à grande échelle pour les personnes qui vivent quotidiennement avec ces appareils, qui sans réfléchir, placeront leur téléphone dans la poche de leur chemise, la poche supérieure ou leur manteau – sans savoir que cela peut provoquer leur défibrillateur stimulateur cardiaque pour fonctionner d’une manière qui pourrait être potentiellement mortelle », a ainsi déclaré le Dr Singh dans son rapport publié dans la revue médicale HeartRythm.

Il conseille évidemment aux personnes disposant d’un pacemaker de garder l’iPhone 12 à une certaine distance de leur poitrine, afin que les aimants du smartphone ne puissent désactiver leur stimulateur cardiaque.