Les deux constructeurs ont affirmé qu’ils n’étaient pas en discussion avec Apple.

Depuis plusieurs semaines, plusieurs rapports indiquaient que la firme à la pomme s’était rapprochée de Hyundai, puis de sa filiale Kia Motors afin de discuter d’un potentiel partenariat dans le cadre du développement de l’Apple Car. Il avait d’ailleurs été question que l’entreprise américaine signe très prochainement un contrat de 3,6 milliards de dollars avec Kia. Mais la maison-mère de ce dernier vient contredire la rumeur.

Hyundai a en effet déclaré dans des documents règlementant ses activités ne pas être en discussion avec Apple pour le développement d’une voiture électrique autonome, rapporte Bloomberg qui a pu avoir accès à ces documents. Ces derniers démentent également que Kia Motors est en pourparlers avec la firme à la pomme. Une déclaration qui pourrait être liée au battage médiatique qui a lieu depuis plusieurs jours à ce sujet.

Selon Bloomberg, Apple aurait en réalité freiné ses discussions avec Hyundai et Kia après les déclarations de Hyundai. Il y a un mois, le constructeur automobile sud-coréen avait en effet initialement indiqué être en négociations avec Apple, avant de se rétracter et de préciser avoir « discuté avec plusieurs entreprises du développement de voitures électriques autonomes », et non pas avec Apple directement.

On peut tout de même imaginer que cette prise de parole du constructeur coréen n’est qu’une tentative de sa part pour renouer avec Apple et de poursuivre les négociations en secret.

Dans tous les cas, le sort du projet Apple Car ne semble pas encore joué et devrait nous réserver encore quelques surprises avant sa présentation officielle, d’ici quelques années.