Le premier véhicule d’Apple pourrait être un utilitaire plutôt qu’une voiture grand public. 

Depuis plusieurs semaines, les fuites concernant le projet d’Apple de se lancer sur le marché des voitures électriques se multiplient. Un projet sur lequel la firme américaine travaille depuis plusieurs années à en croire de nombreux brevets déposés par celle-ci. Un projet ambitieux qui aurait surtout pris de l’importance ces derniers temps.

Ainsi, si la rumeur indique qu’Apple aurait signé un contrat avec Kia Motors pour développer sa voiture électrique, un nouveau rapport de CNBC indique que cette première Apple Car serait 100% autonome. Elle serait en effet conçue pour fonctionner sans aucune intervention humaine et serait – dans un premier temps – réservée au transport de marchandises.

CNBC estime en effet – sur base de plusieurs proches d’Apple – que les premiers véhicules autonomes estampillés Apple seraient conçus pour opérer des livraisons de nourriture ou pour assurer le transport de personne, à l’image de robot taxi.

Ces véhicules ne seraient donc pas destinés à une commercialisation grand public dans un premier temps. Ils seraient assemblés dans l’usine de Kia située à West Point, en Géorgie, aux États-Unis. Il s’agirait bien d’un véhicule Apple et non d’un modèle Kia intégrant le logiciel Apple Car.

Enfin, dans tous les cas, il faudra se montrer patient. Apple ne devrait pas présenter son projet avant 2024, indique la rumeur. Selon l’analyste Ming-Chi Kuo, il faudra plutôt patienter jusqu’en 2025, au mieux. Quant à Bloomberg, l’Apple Car pourrait se faire attendre plus longtemps encore. Difficile de faire la part des choses. Entre temps, le projet d’Apple pourrait évoluer et pourrait même finalement être reporté de manière indéterminée.