Google devrait afficher les “étiquettes de confidentialité” sur ses applications iOS dans le courant du mois de janvier. 

Le 8 décembre dernier, la nouvelle politique d’Apple en matière de confidentialité entrait en vigueur sur l’App Store. Cette dernière impose aux développeurs et éditeurs d’applications d’afficher clairement le type de données qu’ils collectent sur leurs utilisateurs. Si les nouvelles applications qui souhaitent rejoindre l’App Store doivent directement intégrer cette étiquette de confidentialité, les autres, celles qui sont déjà sur l’App Store, peuvent rester ainsi jusqu’à leur prochaine mise à jour. Elles devront alors intégrer l’étiquette de confidentialité.

Si la pilule a eu du mal à passer chez certains, notamment chez Facebook qui n’a pas manqué de faire un esclandre, d’autres se sont pliés au nouveau règlement d’Apple sans sourciller. Ce fut notamment le cas de Google qui ne s’est pas exprimé sur le sujet. Pourtant, certains ont avancé que la firme de Mountain View avait tout de même du mal avec la nouvelle politique d’Apple puisqu’aucune de ses applications ne présentait cette fameuse étiquette de confidentialité. Il a d’ailleurs été souligné que Google n’avait pas mis à jour ses applications sur iOS depuis le 7 décembre 2020.

Contacté par TechCrunch, Google a nié toute opposition à Apple et à sa politique de confidentialité, précisant que ses applications iOS seraient très bientôt mises à jour pour intégrer la fameuse étiquette de confidentialité.

Certaines applications appartenant à Google ont d’ailleurs été mises à jour après la date fatidique du 8 décembre, sans pour autant introduire l’étiquette. L’explication la plus logique pourrait tout simplement être un retard de publication des mises à jour ou d’une nouvelle version publiée dans l’urgence avant que les employés de Google soient en vacances ou que l’App Store ferme ses portes pour sa pause annuelle qui a eu lieu du 23 au 27 décembre.

D’ailleurs, Google n’est pas la seule grande entreprise à ne pas avoir encore intégré l’étiquette de confidentialité. Amazon et Pinterest ne sont pas non plus à jour à ce niveau.

Difficile d’imaginer que l’une ou l’autre puisse prendre position contre Apple, et ce, même si dans le fond, la nouvelle politique de l’App Store ne leur plait pas. On peut imaginer qu’Apple a donné un délai un peu plus long à ces entreprises pour se mettre à niveau, avec certainement une date limite.