Dotés de bobines de charge bidirectionnelles, les futurs MacBook pourraient également recharger un iPhone ou une Apple Watch sans aucune aide filaire.

La firme de Cupertino a récemment déposé deux nouveaux brevets concernant les MacBook. Ces derniers pourraient bénéficier de la technologie de recharge sans fil et pourraient ainsi être rechargés sans devoir être branchés. Il est également question que les futurs ordinateurs portables d’Apple exploitent cette technologie de manière bidirectionnelle. De cette façon, ils pourraient recharger d’autres produits sans fil.

Les MacBook ne seraient pas les seuls à profiter de cette technologie puisque, selon les brevets d’Apple, les iPad pourraient également embarquer des bobines de recharge par induction. Les futures tablettes pommées pourraient alors être rechargées par induction, mais aussi recharger un iPhone ou une Apple Watch de manière non filaire.

Dans le texte de l’un de ses brevets, Apple souligne combien cela peut être peu pratique d’avoir plusieurs câbles et adaptateurs secteurs pour recharger tous ses appareils lors d’un déplacement, et ce, même s’ils partagent pour la plupart les mêmes câbles. La recharge bidirectionnelle pourrait donc être la solution idéale à ce problème. Un seul câble permettrait ainsi de recharger un MacBook, un iPhone et une montre connectée simultanément.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple publie un brevet allant dans ce sens, mais la parution de ces nouveaux brevets indique que la firme américaine s’intéresse toujours au sujet, malgré les problèmes rencontrés avec l’AirPower, le socle de recharge sans fil présenté en 2017 et abandonné officiellement en 2019. La sortie du chargeur MagSafe qui repose sur la charge par induction a peut-être remotivé Apple à persévérer dans cette voie.