La prochaine version d’iOS 14 devrait être déployée début janvier 2021.

Lors de la présentation d’iOS 14 en juin dernier, Apple a indiqué que la confidentialité de ses utilisateurs serait au centre de ses préoccupations. Outre l’arrivée des « étiquettes nutritionnelles » sur l’App Store concernant les données récoltées par les applications, iOS 14 va également introduire une fonctionnalité anti-tracking.

Cette dernière va en effet obliger les développeurs d’application à demander à leurs utilisateurs l’autorisation pour collecter des données à leur sujet en dehors de l’utilisation de leur application. À l’heure actuelle, de nombreuses apps suivent en effet leurs utilisateurs en dehors de leur plateforme, afin de récolter des informations concernant leur utilisation d’autres applications ou les sites Internet sur lesquels ils surfent.

Or, avec iOS 14.4, les développeurs devront avoir l’autorisation des utilisateurs pour pouvoir les suivre en dehors de leurs propres applications. Il sera d’ailleurs possible de refuser d’être suivi. Une bonne chose pour les utilisateurs, mais pour les applications dont le système économique repose sur la collecte et revente de données, cette nouveauté passe mal.

C’est notamment le cas de Facebook qui milite depuis l’annonce d’Apple contre cette nouvelle fonctionnalité. Depuis quelques semaines, l’entreprise de Mark Zuckerberg critique ouvertement la nouvelle politique d’Apple, assurant que cette dernière allait porter préjudice aux petites entreprises.

Malheureusement pour Facebook et heureusement pour les consommateurs, la nouvelle fonctionnalité fait actuellement ses débuts sur iOS 14.4, actuellement en bêta. La mise à jour devrait être déployée début 2021 pour l’ensemble des utilisateurs.