Les iPad pourraient profiter du nouveau processeur du Mac, l’Apple Silicon M1.

A l’heure actuelle, les tablettes d’Apple embarquent une puce de la même série que celle de l’iPhone, dans une version légèrement améliorée pour qu’elle soit plus puissante. Or, dans un avenir plus ou moins proche, l’iPad pourrait profiter d’une autre série de puces, celle du Mac, l’Apple Silicon M dont sont équipés les derniers ordinateurs de la firme.

Selon un nouveau rapporte de l’Economic Daily News, Apple pourrait en effet produire des processeurs de la série M adaptés à ses tablettes. De cette façon, les iPad – surtout les Pro – seraient presque aussi puissants que les Mac. Le média taïwanais affirme également que la série M de puces sera gravée en 3 nm lorsque l’iPad en profitera ce qui rendra les processeurs encore plus performants.

Si les informations de l’Economic Daily News se révèlent correctes, cela pourrait changer considérablement l’expérience iPad puisque les tablettes d’Apple pourraient être en mesure d’offrir les mêmes performances qu’un Mac et pourraient ainsi s’adresser à un nouveau public, adepte des tablettes et à la recherche de puissance. Par ailleurs, cela pourrait aussi signifier qu’iPadOS pourrait faire tourner des logiciels bureaux gourmands. De quoi chambouler la gamme de produits Apple.

Il faudra cependant se montrer patient pour voir si cela se réalise vraiment et, surtout, prendre cette information avec des pincettes. Les premiers processeurs gravés en 3nm ne sont pas attendus avant 2022, date à laquelle les deux ans de transition annoncés par Apple pour faire passer l’ensemble de ses ordinateurs sous M1.