Le prochain smartphone d’Apple pourrait potentiellement être compatible avec la bande passante 6 GHz.

Cette année, la firme de Cupertino a levé le voile sur l’iPhone 12. Un smartphone compatible avec la 5G, mais aussi avec le wifi 6. Il s’agit de la dernière norme en date du réseau sans fil. Celle-ci permet de profiter d’une vitesse de surf plus rapide, avec un débit pouvant aller – théoriquement – jusqu’à 10 Gb/s. Or, le prochain flagship d’Apple pourrait prendre en charge une version plus poussée encore du Wifi 6, baptisée Wifi 6E, selon plusieurs analystes.

Fondamentale, cette norme est la même que l’actuel réseau sans fil, à la différence que le Wifi 6E exploite le bande passante 6 GHz ce qui permet de profiter d’une connexion plus stable, d’une latence plus faible et de débits de données plus rapides.

« Le 6 GHz bande sera peut-être l’aubaine la plus disruptive pour les utilisateurs de Wi-Fi au cours des 20 prochaines années. Cette bande de spectres, lorsqu’elle est associée au Wi-Fi, alimentera de nouvelles expériences grand public sur les smartphones, les appareils AR/VR et les appareils portables que nous n’avons même pas encore inventés », estime Vijay Nagarajan, à la tête du fabricant de puces Broadcom.

Si l’iPhone 13 est bien compatible avec cette future nouvelle normale comme l’avancent plusieurs analystes, ce dernier offrira une connectivité plus poussée à ses propriétaires. Rendez-vous en septembre prochain pour vérifier cela. Apple devrait en effet reprendre son calendrier habituel et donc, dévoiler ses nouveaux smartphones haut de gamme à la rentrée 2021.