L’iPhone 12 et 12 Pro représenteraient à eux seuls 24% du marché des smartphones 5G.

Apple est loin d’être le premier constructeur de smartphones à proposer des appareils compatibles avec la 5G, le nouveau standard des télécommunications. De nombreux fabricants avant lui se sont déjà lancés sur ce marché, avec plus ou moins de succès, et ce, depuis un moment déjà. Pourtant, la firme à la pomme semble s’être faite une place de choix sur ce créneau, en occupant près d’un quart du marché des smartphones 5G. C’est en tout cas ce qu’affirme le cabinet d’analyse Counterpoint Research.

Selon son dernier rapport, l’iPhone 12 occuperait 16% du marché des smartphones 5G, alors que l’iPhone 12 Pro occuperait 8%. À eux deux, ils représenteraient donc 24% des smartphones 5G en octobre 2020. Or, cette année, Apple a dévoilé et commercialisé ses nouveaux iPhone en retard. Les iPhone 12 et 12 Pro sont en effet sortis à la mi-octobre. Ils auraient donc rencontré un immense succès en moins de 2 semaines, selon Counterpoint Research.

Le top 3 des smartphones 5G se clôture avec le Galaxy Note 20 Ultra 5G de Samsung. Ce dernier occupait 4% du marché en octobre. On retrouve ensuite trois modèles d’Huawei, deux d’Oppo et deux autres de Samsung.

Entre temps, l’iPhone 12 mini et l’iPhone 12 Pro Max sont sortis. Et si le succès de la version la plus abordable de l’iPhone 12 est plutôt mitigé selon certain, les smartphones d’Apple devraient très certainement aujourd’hui occupés une place plus importante encore sur le marché des téléphones 5G.

Difficile de savoir si la compatibilité des téléphones avec la 5G a poussé les consommateurs à acheter cette nouvelle fournée d’iPhone ou si ces derniers ont simplement craqué pour les nouveaux smartphones d’Apple, comme chaque année.