Les applications de l’App Store arborent désormais un onglet dédié à la confidentialité dans leur description. 

Avec la dernière mise à jour d’iOS, Apple renforce sa politique de respect de la vie privée des utilisateurs. Les développeurs doivent en effet désormais répondre à un questionnaire de confidentialité lorsqu’ils soumettent une nouvelle application ou une mise à jour. Ces derniers devront indiquer quels types de données ils récoltent sur leurs utilisateurs et quel sort leur est réservé. Les utilisateurs pourront ainsi savoir facilement quelles informations telle ou telle application collectent à leur sujet et la manière dont elles seront exploitées.

Les données récoltées sont divisées en trois catégories ; les informations utilisées pour suivre les utilisateurs, celles qui sont liées à ces derniers et les données qui ne sont pas liées aux utilisateurs.

On notera qu’Apple permet à ses utilisateurs d’autoriser ou non les applications à les suivre en dehors des applications qu’ils utilisent. Certaines apps collectent en effet des informations en dehors de leur propre application à des fins de publicité.

Responsabilité et sanctions

Apple assurera un suivi auprès des développeurs afin de s’assurer qu’ils jouent le jeu. En cas de description d’application incomplète ou incorrecte, les développeurs pourront être sanctionnés par Apple. La firme de Cupertino pourra d’ailleurs radier une application de l’App Store en cas de non-respect du règlement.

Enfin, les exigences d’Apple en termes de transparence ne sont pas figées dans le temps. L’entreprise américaine pourrait de la part des développeurs plus de transparence concernant les données récoltées sur les utilisateurs  et le sort réservé à ces dernières.