Cette année, Apple a fait une croix sur l’adaptateur secteur et les écouteurs filaires dans les boites d’iPhone.

L’entreprise américaine pourrait à nouveau s’attirer les foudres des consommateurs en décidant de retirer un nouvel accessoire des boites d’iPhone : le câble USB-C vers Lightning. Une décision qui ferait suite à sa nouvelle politique qui consiste à retirer le chargeur et les écouteurs filaires des boites d’iPhone dans le but de limiter son impact sur l’environnement.

La firme de Cupertino a en effet indiqué qu’en retirant ses accessoires, elle pouvait transporter plus de produits en un seul trajet et donc, réduire son impact environnemental. Cela permet également de baisser les coûts pour l’entreprise et d’éviter une augmentation de tarif des nouveaux produits. Mais Apple chercherait à aller plus loin.

Il est désormais question que la firme à la pomme puisse retirer le câble Lightning des boites d’iPhone. Nos confrères de 9to5mac rapportent en effet que plusieurs propriétaires d’iPhone 12 ont reçu un questionnaire leur demandant, entre autres, s’ils étaient satisfaits de Face ID. Mais il était surtout question de savoir s’ils utilisaient régulièrement les accessoires inclus dans la boite de leur smartphone, à savoir les autocollants Apple, l’outil pour éjecter la carte SIM, ainsi que le fameux câble Lightning.

Or, Apple avait envoyé un questionnaire similaire peu avant de décider de retirer l’adaptateur secteur et les écouteurs des boites d’iPhone. L’envoi d’un nouveau questionnaire du même type laisse penser qu’Apple pourrait à nouveau retirer un accessoire de l’iPhone.

À l’heure actuelle, rien n’est sûr. D’ailleurs, les résultats d’enquête pourraient faire changer les plans de la firme américaine. Contrairement aux adaptateurs secteurs, les câbles Lightning propres à Apple ne sont pas aussi répandus.

Si jamais Apple prenait finalement la décision de retirer le câble USB-C Lightning, cela ne devrait pas se faire avant quelques années. Les retours concernant l’absence de chargeur ont en effet été plutôt négatifs de la part des consommateurs.