La firme à la pomme n’a pas encore indiqué si elle allait payer l’amende ou faire appel de sa condamnation.

La justice italienne vient de condamner Apple à une amende de 10 millions de dollars dans le cadre d’un procès pour allégations trompeuses concernant la résistance à l’eau des iPhone 11, 11 Pro et 11 Pro Max.

Selon l’autorité antitrust italienne, Apple aurait sciemment manqué de clarté vis-à-vis de l’étanchéité de l’iPhone. La firme américaine n’aurait en effet pas indiqué clairement que les informations à ce sujet n’étaient valables que dans des certaines conditions idéales (eau pure et statique), mises en place en laboratoire. Les smartphones pommés n’ont en réalité pas passé de tests en conditions réelles.

Apple affirmait en effet que les iPhone 11 pouvaient rester immergés 30 minutes à une profondeur comprise en 1 et 4 mètres.

L’autorité italienne de garantie de la concurrence et du marché reproche également à Apple d’avoir fait de l’étanchéité de l’iPhone un argument marketing, tout en refusant d’appliquer la garantie pour des iPhone ayant pris l’eau ou ayant été endommagés par d’autres liquides.

Apple a donc été condamné à payer une amende de 10 millions d’euros pour ces deux motifs. Si la forme de Cupertino n’a pas encore annoncé si elle allait faire appel de la décision, il y a de fortes chances pour qu’elle le fasse. Ce n’est en effet pas la première fois qu’Apple est condamné en Europe et l’entreprise a presque toujours fait appel de ses condamnations.

Dans tous les cas, le jugement de l’autorité de garantie de la concurrence et du marché pourrait amener d’autres pays de l’Union européenne à se liguer contre Apple concernant ses arguments de ventes et ses publicités.