Les composants de l’iPhone 12 Pro représenteraient seulement 40% de son prix de vente.

Comme chaque année, les nouveaux smartphones d’Apple sont analysés en profondeur pour savoir ce qui en fait leur spécificité, mais également pour donner une estimation du prix des pièces qui les composent. Et cette année si particulière n’échappe pas à la règle.

Cette fois-ci, c’est Fomalhaut Techno Solutions qui s’y est collé, rapporte le média NikkeiAsia. Selon lui, l’ensemble des pièces de l’iPhone 12 Pro reviendraient à 406 dollars, soit environ 40% du prix auquel il est commercialisé (999$ aux États-Unis). Comment expliquer cette différence de prix plus qu’importante ?

Le fait est, comme pour d’autres produits, que le montant final couvre autant le prix des pièces, que les coûts de production et les charges du producteur. Dans le cas d’Apple, cela concerne autant la publicité, tout le marketing que la recherche et le développement qui ont permis de développer l’iPhone 12 Pro. Au final, la marge de profit de la firme à la forme n’est pas de 60% sur le prix du smartphone. Difficile d’avoir un chiffre précis pour l’ensemble des départements, mais cela permet tout de même de relativiser.

Enfin, l’autopsie de l’iPhone 12 Pro par Fomalhaut Techno Solutions a également permis de découvrir l’origine des différentes pièces qui le composent. Ainsi, le smartphone provient avant tout de Corée du Sud puisque son écran, son plus grand composant, est signé Samsung et est donc coréen. Ensuite, il est américain, avec 21,9% de pièces provenant des États-Unis et Européen avec le même pourcentage. Le reste des composants sont japonais (13,6%), taïwanais (11,1%) et chinois (4,6%).