Les délais de livraison des nouveaux iPhone ne cessent de croitre.

Les nouveaux smartphones pommés rencontreraient un important succès auprès des consommateurs. La demande serait tellement importante qu’Apple aurait augmenté sa production et ses commandes auprès de ses fournisseurs pour y répondre, mais les efforts de la firme ne seraient pas suffisants. Selon le média Nikkei Asia Review, Apple aurait fait le choix de réaffecter certaines pièces prévues pour la fabrication d’iPad à la production des iPhone 12.

Cette stratégie concernerait avant tout le modèle Pro de l’iPhone 12, même si on ne sait pas vraiment quelles pièces sont concernées. Ce choix d’Apple aurait évidemment un impact important sur la disponibilité des iPad cette année puisque la firme aurait détourné près de 2 millions de pièces destinées aux iPad.

La pandémie de coronavirus et les soucis de production qu’elle entraine depuis des mois pourraient évidemment avoir pesé dans la balance et avoir convaincu Apple d’opter pour cette solution.

On le sait, l’iPhone est le produit phare d’Apple et les derniers modèles présentés ne seraient pas les seuls à attirer les consommateurs. Toujours selon la revue Nikkei Asia, Apple aurait demandé à ses fournisseurs de préparer plus de 20 millions de modèles d’iPhone 11, SE et Xr en prévision des fêtes de fin d’année. Un volume important, mais qui ne serait rien en comparaison de la commande d’iPhone 12. Apple aurait en effet commandé entre 75 et 80 millions d’unités pour faire face à la demande actuelle et à venir.

Si les actuels iPhone 12 et 12 Pro rencontrent effectivement un important succès, la sortie prochaine des modèles 12 mini et 12 Pro Max devaient à nouveau booster les ventes d’iPhone. La version mini devrait en effet séduire de nombreux aficionados d’Apple. Rendez-vous le 6 novembre pour le lancement des précommandes et le 13 novembre pour la commercialisation des iPhone 12 mini et 12 Pro Max.