Son indisponibilité en Belgique n’est pas son seul défaut.

L’HomePod mini, présentée hier soir lors de la conférence d’Apple, a brillé de par son design, sa connectivité et son prix, mais la nouvelle enceinte connectée pommée n’est pas exempte de défauts.

Si Apple a mis en avant la connectivité de l’HomePod mini avec l’iPhone, la firme californienne ne s’est pas vraiment abordé la compatibilité de l’appareil avec son grand frère, l’HomePod de première génération. Il ne sera en effet pas possible d’appairer l’enceinte mini avec sa grande sœur pour obtenir une scène sonore plus ample, une paire stéréo, a indiqué Jim Dalrymple de The Loop.

Ce n’est pas véritablement une surprise au vu des différences de conception des deux appareils, mais il se tout de même possible de coupler un HomePod mini avec un HomePod pour s’envoyer des messages d’une pièce à l’autre via la fonctionnalité Annonce Interphone ce qui reste tout de même fort pratique. Cette fonction remplacera d’une certaine manière les SMS envoyés à son ou partenaire qui se trouve dans une autre pièce, ainsi que les cris à travers la maison pour savoir si le match de foot a commencé.

On notera par ailleurs que l’HomePod mini ne sera pas en mesure de se transformer en home cinéma lorsqu’il est couplé avec l’Apple TV 4K. Cette fonctionnalité ne sera en effet limitée à l’enceinte connectée de première génération, et ce, pour la simple et bonne raison que le « grand » HomePod est le seul à proposer la spatialisation du son.

Là encore, il ne sera pas possible de coupler deux modèles d’HomePod différent à l’Apple TV pour profiter d’un son amplifié. En revanche, appairer deux HomePod mini ou deux HomePod originaux à l’Apple TV permettra effectivement de profiter d’un son stéréo.

À noter que l’HomePod original profitera de quelques-unes des fonctionnalités annoncées sur l’HomePod mini grâce à une mise à jour qui devrait arriver prochainement. Celle-ci lui permettra de différencier la voix de ses utilisateurs, de prendre en charge la fonction Annonce Interphone, ainsi que la prise en charge de services de streaming musical tiers. Autrement dit, la première enceinte connectée d’Apple n’est pas à mettre tout de suite au placard.