Les futurs iPhone et MacBook pourraient embarquer des batteries à hydrogène

Ce type de batteries jouit d’une durée de vie plus conséquente.

La batterie des téléphones est encore aujourd’hui la cible de nombreuses critiques. Si ce n’est pas son autonomie d’une journée à peine qui pose problème, c’est sa durée de vie qui, au fil des recharges, diminue fortement. Et les iPhone ne font pas exceptions. Ils font d’ailleurs régulièrement l’objet de critique à ce niveau, surtout à l’approche de la présentation de nouveaux modèles. Mais cela pourrait changer dans les années à venir.

Apple pourrait en effet se tourner vers une nouvelle technologie de batterie pour remplacer celle au lithium, souvent critiquée. La firme américaine pourrait opter pour des batteries à hydrogène.

Un brevet découvert par AppleInsider démontre en effet qu’Apple explore l’idée d’utiliser des piles à hydrogène pour alimenter ses futurs iPhone et MacBook. Dans son texte, l’entreprise américaine évoque des préoccupations environnementales et politiques liées à l’utilisation des batteries au lithium, particulièrement polluantes et problématiques sur le plan politique.

« La dépendance continue de notre pays [les États-Unis] à l’égard des combustibles fossiles a contraint notre gouvernement à entretenir des relations politiques et militaires complexes avec des gouvernements instables au Moyen-Orient, et a également exposé nos côtes et nos citoyens aux risques associés au forage en mer », précise Apple dans son brevet.

La firme à la pomme souligne alors les nombreux avantages que représentent les batteries à hydrogène. « Ces piles à combustible et les combustibles associés peuvent potentiellement atteindre des densités d’énergie volumétrique et gravimétrique élevées, ce qui peut potentiellement permettre le fonctionnement continu des appareils électroniques portables pendant des jours, voire des semaines, sans faire le plein », assure Apple.

Il est vrai que les batteries à hydrogène offrent de nombreux avantages. Elles sont d’ailleurs considérées dans de nombreux secteurs – dont celui de l’aviation – comme étant la solution idéale pour sortir de l’ère des énergies fossiles.

Comme d’habitude, si Apple fait breveter son projet, cela ne signifie pas que celui-ci se concrétisera un jour. De plus, si cela doit arriver, les premiers iPhone et MacBook avec des batteries à hydrogène ne devraient pas être présentés avant plusieurs années. D’ici là, Apple devrait publier de nouveaux brevets qui nous mettront sur la voie.

_
Suivez Belgium-iphone sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.