Les réparateurs tiers devront suivre une formation spécifique pour être agréés par Apple.

Bonne nouvelle pour les consommateurs, le programme de centre réparation indépendant d’Apple s’ouvre aux Mac, rapporte Reuters. Désormais, les réparateurs tiers agréés par la firme de Cupertino pourront réparer les ordinateurs pommés avec des pièces officielles.

Jusqu’à présent, seuls les iPhone hors garantie pouvaient passer entre les mains d’un réparateur tiers agréé par Apple. Une initiative qui se limitait d’ailleurs aux États-Unis. En ouvrant son programme aux Mac, l’entreprise américaine le déploie également dans plusieurs pays, dont la France et la Belgique.

« Lorsqu’un appareil doit être réparé, nous voulons que les gens aient accès à une solution sûre et fiable – cette dernière extension rejoint les milliers de sites de réparation que nous avons ajoutés au cours de l’année écoulée », a déclaré Jeff Williams, directeur de l’exploitation d’Apple.

Les centres de réparation qui souhaitent intégrer le programme ou prendre en charge la manipulation de Mac peuvent en faire la demande depuis le site d’Apple. Une fois acceptés, les réparateurs recevront des formations, des outils de diagnostic, ainsi que des manuels de réparation, afin d’assurer des prestations de qualité Apple. D’ailleurs, seuls les centres comptant un technicien certifié Apple pourront rejoindre le programme de la firme. Ils pourront ensuite recevoir des pièces d’origine et officielles pour les iPhone et Mac.

Le déploiement du programme de réparation indépendant est une bonne chose pour les consommateurs. Ces derniers ne devront pas obligatoirement se rendre dans un Apple Store ou renvoyer leur appareil à Apple en cas de soucis, ils pourront se tourner vers l’un des centres de réparations indépendants. C’est une bonne chose pour les pays où les boutiques officielles sont peu nombreuses, notamment en Belgique.