L’iPod en question était une commande du gouvernement américain.

Au cours de son existence, la firme de Cupertino a développé toutes sortes d’objets insolites, en plus de ses produits technologiques commercialisés. Certains de ces objets ont été dévoilés au public, alors que d’autres n’ont pas quitté les laboratoires de la firme. Parmi ces prototypes et autres créations pommées, Apple aurait ainsi mis au point un iPod un peu spécial, destiné aux membres du gouvernement américain.

C’est David Shayer, un ancien employé d’Apple, qui a partagé cette histoire au magazine TidBits. L’homme assure qu’en 2005, le département américain de l’énergie aurait demandé à Apple de développer un iPod modifié afin d’y enregistrer des fichiers sensibles. Cet iPod si particulier disposait de partitions cachées permettant à son propriétaire de stocker des données confidentielles tout en ayant un aspect parfaitement normal.

Il aurait également été question que l’appareil soit capable de mesurer des données telles que le taux de radioactivité dans l’air, à la manière d’un compteur Geiger.

L’ex-employé d’Apple raconte que ce projet d’iPod était tout à fait officieux et que le nombre de personnes à travailler dessus était limité. D’ailleurs, selon David Shayer, il n’existerait aujourd’hui aucune trace physique de cet iPod si particulier. Il est donc assez difficile de savoir si cette histoire est véridique ou non. Elle a tout de même le mérite d’ajouter un peu de mystère autour de l’entreprise américaine à la pomme.