Pour lutter contre les contrefaçons et éviter que ses clients ne se fassent avoir, Apple publie des conseils pour authentifier un câble Lightning.

Apple n’échappe pas aux contrefaçons, loin de là. Il arrive même que des accessoires pommés soient mis en vente avant même que les nouveaux produits soient présentés ou commercialisés. Si ces faux accessoires permettent bien souvent de faire des économies, ils peuvent représenter un risque.

Dans le cas du câble Lightning, la firme de Cupertino rappelle en effet qu’utiliser une contrefaçon pour recharger son iPhone, iPad ou iTouch peut avoir des effets négatifs sur ce dernier. Le câble peut être endommagé ce qui peut entraîner des soucis au niveau du port Lightning de l’appareil ou nuire à sa recharge. Les contrefaçons ne subissent pas les mêmes contrôles que les accessoires officiels, c’est pourquoi ils peuvent représenter un danger durant la charge. Ainsi, le connecteur peut se détacher, devenir très chaud voire exploser dans certains cas. Enfin, les faux câbles peuvent tout simplement ne pas fonctionner.

Malheureusement, il arrive que ces contrefaçons soient très bien réalisées et que l’illusion soit totale. C’est pourquoi Apple invite ses clients à examiner avec attention les informations qui se trouvent sur l’emballage ou sur le câble lui-même.

Tout d’abord, la firme californienne indique que le premier élément à vérifier est la pastille MFi qui doit se trouver sur la boite. Apple précise qu’il n’existe plus qu’une seule version. Si vous voyez l’une des pastilles de la seconde ligne (voir en dessous), ce n’est pas normal.

Sur le câble en lui-même, vous devriez voir la mention « Designer by Apple in California », ainsi que les mentions « Assembled in China », « Assembled in Vietnam » ou « Indústria Brasileira » à environ 17 cm du connecteur USB. S’il n’y a pas ces mentions, c’est qu’il y a un problème. Enfin, un câble de recharge Apple authentique présente un numéro de série composé de 12 chiffres.

Une qualité reconnaissable

La firme californienne invite également ses clients à s’intéresser de près aux connecteurs du câble. Ces derniers doivent présenter un logo d’Apple gravé au laser. Un élément peu visible à l’œil nu, privilégiez donc un examen approfondi des connecteurs.

Examinez le design du connecteur Lightning. S’il est composé de plusieurs pièces, c’est qu’il s’agit d’un faux. S’il présente des défauts, s’il n’est pas parfaitement plat ou qu’il a une couleur étrange, c’est une contrefaçon.

À droite, un vrai port Lightning. À gauche, une contrefaçon.

Évidemment, le plus simple reste encore de se fournir directement à la source, auprès d’un Apple Store ou de la boutique en ligne d’Apple, mais on peut comprendre que les offres promotionnelles proposées ici et là soient tentantes. Enfin, avec toutes ces recommandations, vous devriez éviter les arnaques.

Il est également possible d’identifier de faux AirPods, on vous explique comment ici.