L’entreprise chinoise réclamerait près d’1,4 milliards de dollars ainsi que l’arrêt de la commercialisation de produits utilisant Siri.

S’il est un brevet sur lequel Apple est régulièrement poursuivi en justice, c’est bien sur Siri. Un premier procès a ouvert en 2012 par Shanghai Zhizhen Network Technology Co, Apple a ensuite contre-attaqué deux ans plus tard, avec un procès face à la même entreprise. Un jeu d’action-réaction qui avait connu une interruption de quelques années, avant de reprendre de plus belle cette semaine.

C’est de nouveau l’entreprise Shanghai Zhizhen Network Technology Co Ltd, spécialisée dans l’intelligence artificielle, qui provoque la firme de Cupertino. Les plaignants soutiennent qu’Apple aurait utilisé un de ses brevets portant sur un assistant virtuel similaire à Siri. En plus de réclamer 10 millions de Yuans (soit 1,43 milliard de dollars), l’entreprise chinoise demande qu’Apple cesse “de fabriquer, d’utiliser, de promettre de vendre, de vendre et d’importer” les produits qui utilisent ce brevet. Ainsi, Apple serait obligé d’arrêter purement et simplement toute vente. En effet, la très grande majorité de ses produits apporte une intégration de Siri.

La décision qui sera rendue risque de donner lieu à de nouveaux procès. Apple entend bien défendre corps et âme son assistant virtuel. Acquis en 2010 pour la modique somme de 200 millions de dollars, Siri devrait néanmoins continuer d’être commercialisé par Apple. L’entreprise chinoise déclare pour sa part que son brevet date bien avant l’acquisition de Siri par la firme pommée. Une chose est certaine : l’affaire ne risque pas d’être bouclée de sitôt…