En ce mois de juillet, nous continuons notre chronique centrée sur un jeu qui nous a particulièrement séduit. Notre choix s’est dès lors porté sur Stellaris : Galaxy Command, dont le nom devrait rappeler de bons souvenirs aux amateurs de 4X sur PC.

Les franchises de stratégie sur PC développées par Paradox Interactive sont parmi les plus populaires. Parmi celles-ci, on retiendra notamment les célèbres Europa Universalis ou encore Crusader Kings. Néanmoins, d’autres licences du studio suédois ont réussi à faire leur trou avec un gameplay toujours aussi poussé et complexe. Stellaris en fait d’ailleurs partie. Exit la terre ferme, le joueur est ici maître d’une civilisation extra-terrestre qu’il devra rendre toute puissante et mettre sur le devant de la scène internationale.

Après un succès bien mérité sur ordinateurs, Stellaris s’adapte aux mobiles avec un spin-off free-to-play baptisé Galaxy Command. Les mécaniques de jeu sont fort semblables du jeu originel, avec quelques adaptations bienvenues.

Dans Stellaris, le joueur se voit placé à la tête d’une civilisation qu’il devra mettre sur le devant de la scène internationale. N’ayez aucune crainte, le principe reste fondamentalement le même dans la version mobile. Après avoir sélectionné le leader de la nation, le joueur devra ici choisir les idéologies vers lesquels se dirigera son peuple. Prôner l’autoritarisme ou l’égalitarisme, ou encore privilégier le matérialisme au détriment du spiritualisme. Les possibilités de personnalisation sont énormes et c’est ce qui faisait déjà le succès du jeu de base.

Les grandes lignes du jeu PC sont de retour, comme le choix d’idéologie de sa civilisation.

Les grandes bases de la nation posées, le joueur devra ensuite développer et améliorer sa station spatiale. Articulé autour du Nexus, le quartier général possède tout un éventail d’améliorations disponibles. Il faudra dès lors construire toutes sortes de bâtiments, telles que des résidences, des chantiers navals ou des centres de recherche. Si la progression et la construction de ces bâtiments est guidée, leur amélioration est primordiale.

Chaque bâtiment devra être amélioré, et nécessitera du temps réel pour achever cette modification. Comme tout jeu gratuit sur mobile, vous aurez évidemment la possibilité de dépenser de l’argent réel pour cela. Néanmoins, les temps d’attente ne sont jamais vraiment très longs, et il st souvent possible de le passer dans les nombreux menus qu’a à offrir Galaxy Command.

La grande majorité du jeu s’articulera autour de la station et de son développement.

Le développement de la station spatiale s’avère ainsi crucial dans la quête d’expansion de votre civilisation à travers la galaxie. Améliorer le chantier naval permettra d’obtenir de meilleures flottes, et d’ainsi les envoyer explorer les planètes inconnues. La carte se révèle gigantesque, et offre au joueur des possibilités d’exploration immenses.

L’exploration de la galaxie est de retour, avec la colonisation de planètes voisines ou éloignées.

Enfin, n’oublions pas la composante multijoueur du titre, qui est primordiale. Là où le joueur devait forger des alliances avec l’IA dans Stellaris, Galaxy Command propose de rejoindre des alliances créées par d’autres joueurs dans le monde. En effet, une boîte de dialogue prend place dans la partie inférieure gauche de l’écran, et permet de dialogue avec les nombreux joueurs que possède déjà le titre.

Vous l’aurez compris, Galaxy Command est clairement un coup de cœur en cette période estivale. Tout en s’inspirant fortement de son grand frère sur PC, la version mobile se permet le luxe d’ajouter de nouvelles fonctionnalités très plaisantes. De plus, le jeu est entièrement gratuit. Seul petit bémol : le jeu pèse 1,2 Go.

Stellaris : Galaxy Command est disponible gratuitement sur iPhone et iPad.