La fournée 2020 d’iPhone ne devrait pas être commercialisée avant le mois d’octobre.

Les rumeurs vont bon train concernant la sortie des nouveaux smartphones pommés. Certaines avancent qu’Apple est parvenu à rattraper son retard de production dû au coronavirus et pourra donc commercialiser les iPhone 12 peu après leur présentation qui devrait être maintenue au mois de septembre, d’autres affirment qu’il faudra patienter jusqu’en octobre, au minimum. Difficile de faire la part des choses entre ces différentes sources plus ou moins fiables, mais la récente déclaration de Qualcomm, fournisseur d’Apple, pourrait trancher la question.

Lors d’une interview avec Reuters, le directeur financier de Qualcomm, Akash Palkhiwala, a affirmé qu’il s’attendait à une baisse de revenus pour sa société au cours du prochain trimestre en raison du retard de lancement d’un smartphone très attendu.

« Nous constatons un impact partiel du retard du lancement d’un téléphone phare. Et donc ce que nous avons vu est un léger retard qui pousse certaines unités du trimestre de septembre au trimestre de décembre pour nous », a-t-il affirmé.

Le téléphone en question serait, selon toute logique, celui d’Apple, modèle très attendu par les aficionados de la marque. Qualcomm est encore aujourd’hui l’un des fournisseurs de la firme californienne, malgré un différend désormais réglé.

Il serait question que Qualcomm fournisse les modems 5G pour l’iPhone 12. À l’heure actuelle, il est difficile de savoir si ce retard ne concernera que les modèles 5G des iPhone 12 ou l’ensemble des déclinaisons. Nous devrions être fixés à la fin du mois d’août concernant la tenue de la keynote de rentrée d’Apple et il faudra attendre cette conférence pour connaitre la date de sortie des smartphones pommés 2020.