La société Apple n’aurait pas été en mesure d’acheter assez d’écrans à Samsung.

Pour se fournir en écrans OLED pour ses iPhone, Apple fait notamment appel à Samsung. L’entreprise bénéficie de tarifs préférentiels, en raison des volumes de ses commandes. Or, les ventes d’iPhone ont chuté. Le géant américain doit pourtant honorer ses commandes.

Samsung annonçait la semaine dernière des prévisions de bénéfices en forte progression et un chiffre d’affaires plus élevé que l’année dernière, sur la même période. Et notamment un versement unique dû à sa “vente d’écrans”. Selon le site Display Supply Chain, cette somme viendrait d’Apple. La marque aurait dû payer cette pénalité, qui s’élèverait à 950 millions de dollars, auprès de Samsung. La somme de 748 millions de dollars avait déjà été évoquée.

Cette pénalité est un résultat direct du confinement. La fermeture des Apple Store et les mesures sanitaires ont rendu la période difficile pour les ventes, iPhone compris.

Le site iGen nous rappelle que l’année dernière, Apple avait déjà été obligé de s’acquitter de la somme de 683 millions de dollars pour la même raison. Les ventes de l’iPhone enregistraient de fortes baisses en Chine à cette période-là.