Un nouveau rapport indique que l’iPhone 12 pourrait accuser un retard de 4 à 8 semaines.

La crise du coronavirus a eu de nombreuses conséquences à travers le monde. Certains secteurs ont été particulièrement touchés par le confinement appliqué dans de nombreux pays, c’est notamment le cas des entreprises de technologies. Et Apple ne fait pas exception.

Le lockdown mis en place en Chine durant près de 3 mois a fortement ralenti la production des produits pommés, notamment le très attendu nouvel iPhone. Selon la rumeur, son développement a accusé du retard. Il pourrait d’ailleurs sortir plus tard que prévu. Certains avancent une sortie en octobre, d’autres estiment que l’iPhone 12 et ses déclinaisons sortiront bien plus tard.

Selon un nouveau rapport de l’Asian Nikkei Review, l’iPhone 12 et ses déclinaisons seraient bien commercialisés avec du retard. Le rapport évoque un délai de 4 à 8 semaines, soit une sortie en octobre ou novembre. Un retard conséquent puisque leur présentation serait toujours prévue pour le mois de septembre, mais Apple se féliciterait d’avoir évité une sortie en 2021 de ses téléphones. Le rapport indique en effet que la firme de Cupertino mettrait énormément de pression sur ses fournisseurs pour accélérer le rythme de production de masse et ainsi réduire le retard accumulé en raison de la pandémie.

« Apple fait tout ce qui est en son pouvoir pour raccourcir le report. Il y a une chance que le calendrier puisse encore être avancé », a indiqué une source proche du dossier à Nikkei.

Même si la production de masse des iPhone 12 fait des progrès, on peut tout de même s’attendre à ce que les différents modèles de smartphones pommés accusent un retard de quelques semaines. Au-delà de l’aspect logistique, Apple pourrait préférer sortir ses iPhone dans un contexte plus propice. Les États-Unis sont encore particulièrement touchés par le coronavirus. Verdict à la rentrée prochaine.