Le partenariat avec Apple n’aurait pas permis au média américain de toucher de nouveaux lecteurs.

C’est un coup dur pour Apple et son service d’actualité, Apple News. La firme californienne vient en effet de perdre le célèbre New York Times de son offre, une pointure du journalisme américain. L’éditeur de NY Times a en effet indiqué qu’il ne distribuerait plus d’articles dans l’application Apple News. Une décision qui a déjà pris effet.

Le média américain a indiqué que le partenariat avec la firme de Cupertino ne lui permettait pas de séduire de nouveaux lecteurs sur le long terme ni d’avoir un contrôle sur ses publications. La direction des opérations du Times, Meredith Kopit Levien, a déclaré que la société souhaitant “un moyen direct de renvoyer ces lecteurs [d’Apple News] dans nos environnements, où nous contrôlons la présentation de notre rapport, les relations avec nos lecteurs et la nature de nos règles commerciales” .

De plus, le fait qu’Apple prenne une commission de 30% sur l’ensemble des abonnements souscrits depuis sa plateforme App Store a certainement contribué à la décision du NY Times de se retirer de l’application Apple News.

En réaction à la disparition du New York Times de son service, Apple a indiqué que le changement devrait être mineur puisque le média américain ne partageait que quelques articles par jour sur son service. La firme californienne a également indiqué qu’elle “continuerait de fournir aux lecteurs des informations fiables de milliers d’éditeurs“.

Apple News 1 – Apple News+ 0 

L’app d’actualité d’Apple lancée en 2015 est l’une des sources d’information les plus lues au monde. Début 2020, Tim Cook avait indiqué que plus de 125 millions d’utilisateurs consultaient quotidiennement Apple News, sans préciser la part des abonnés payants.

L’année dernière, la firme de Cupertino a en effet lancé une nouvelle offre basée sur l’actualité : Apple News+. Il s’agit d’un service payant qui rassemble plusieurs éditeurs de presse et médias. Disponible aux États-Unis et au Canada, Apple News+ permet de propose une variété de magazines et de journaux, dont le Wall Street Journal, le Los Angeles Times, Wired, The New Yorker, etc. pour 9,99$ par mois. Un projet auquel le New York Times n’a pas pris part.

Si la version gratuite de son app est effectivement l’une des sources d’information les plus lues au monde, la version payante d’Apple News ne peut pas en dire autant. Le succès n’est en effet pas vraiment au rendez-vous. Les éditeurs seraient d’ailleurs très déçus des résultats, d’autant plus qu’Apple prend 50% du montant des abonnements. L’ensemble des éditeurs doivent se partager les 50% restants, ce qui revient à pas grand-chose vu le nombre d’organisations de presse liées à Apple News+.

Le retrait du New York Times pourrait inciter d’autres médias à se retirer d’Apple News, même si cette vitrine contribue grandement à l’audience de certains journaux, ou en tout cas à faire pression sur Apple.