Il faudra patienter jusqu’en septembre prochain – mois durant lequel Apple devrait tenir sa keynote dédiée aux iPhone – pour être fixé. 

Selon la rumeur, Apple préparerait 4 déclinaisons de l’iPhone 12 ; un modèle d’entrée de gamme, une version supérieure et deux modèles haut de gamme. Il serait également question que certaines déclinaisons soient compatibles avec la 5G, mais cela serait réservé aux modèles plus luxueux. Dans les faits, ce serait une bonne chose pour les consommateurs aux ressources limitées puisque les modèles d’entrée de gamme seraient plus accessibles que s’ils n’avaient été compatibles avec la 5G.

En effet, la déclinaison d’entrée de gamme de l’iPhone 12, 4G, serait particulièrement abordable en comparaison aux autres modèles. Selon le leaker Omega, l’iPhone 12 serait commercialisé au tarif de 549 $. Un prix bien inférieur à celui de l’iPhone 11, le modèle d’entrée de gamme de 2019 affiché à 699$.

L’iPhone 12 serait équipé d’un écran LCD et non OLED comme devraient l’être les autres modèles. C’est ce qui expliquerait pourquoi il serait affiché à un prix si abordable, en plus de ne pas être compatible avec la 5G. L’iPhone 12 profiterait malgré tout d’un processeur de nouvelle génération, l’A14, ce qui lui permettrait d’offrir des performances similaires aux modèles supérieurs. Quant à la version Pro ou Max, elle serait vendue 100$ plus cher, soit 649$.

Le leaker partage tout de même ses estimations concernant le prix auquel pourraient être vendus ces deux modèles en versions 5G, à savoir 649$ et 749$. Mais la question de la compatibilité 5G fait encore l’objet de nombreux débats chez les leakers, difficile de trancher.

En proposant un modèle d’entrée de gamme aussi abordable, Apple pourrait séduire de nombreux consommateurs. L’année dernière, le modèle d’entrée de gamme de l’iPhone 11 avait en effet rencontré un important succès. La firme californienne pourrait réitérer cela avec l’iPhone 12, plus abordable encore que l’iPhone 11.

À noter qu’Apple devrait revoir le prix de ses smartphones à la hausse en euros.