L’un des principaux fournisseurs d’Apple a échoué aux tests de qualité des écrans OLED.

On le sait, Apple s’est longtemps fourni auprès de son concurrent direct Samsung pour équiper ses iPhone d’écran. Depuis quelques années, la firme américaine cherche à prendre son indépendance par rapport à la firme sud-coréenne, c’est pourquoi elle s’est tournée vers d’autres fournisseurs. Malheureusement, l’un de ses nouveaux partenaires d’écrans OLED n’aurait pas été à la hauteur.

Il s’agit de l’entreprise BOE, avec laquelle Apple a déjà travaillé par le passé. L’entreprise chinoise avait fourni des écrans LCD à la firme américaine et se disait prête à lui fournir des écrans OLED. Cependant, selon le média coréen DDaily, BOE n’y serait pas parvenu. Le média affirme que les écrans OLED de la firme chinoise auraient échoué aux contrôles de qualité d’Apple. BOE n’aurait donc pas pu honorer sa première livraison de panneaux OLED, entrainant de possibles retards dans la production de l’iPhone.

Fort heureusement, BOE n’est pas le seul fournisseur d’Apple. D’ailleurs, on ne sait pas exactement quand le problème s’est posé. Apple et BOE travaillent sur des écrans OLED depuis août 2019.

Cela n’empêche que cette mésaventure a potentiellement ralenti la chaîne de production des smartphones pommés. Les stocks prévus pour le lancement des iPhone 2020 pourraient être réduits à cause de cela.

À côté de cela, le fait que la commercialisation des iPhone 12 soit très probablement reportée au mois d’octobre – au minimum –, pourrait permettre à Apple de préparer des stocks suffisants. Difficile de savoir à l’heure actuelle. Une chose est sûre : les conditions de sortie des iPhone 2020 sont incertaines.