La firme californienne va lancer une nouvelle initiative contre le racisme, “Racial Equity and Justice”.

La mort de George Floyd causée par un policier blanc a donné lieu à de nombreuses manifestations contre le racisme et les violences policières aux États-Unis et aux quatre coins du globe. De nombreuses marquent et entreprises ont montré leur soutien à ces revendications, dont Apple.

Le PDG de l’entreprise, Tim Cook, s’est exprimé à ce sujet dans une lettre ouverte contre l’injustice et le racisme publiée sur le site de la firme le 4 juin dernier. Quelques jours plus tard, l’homme a annoncé qu’une nouvelle initiative serait lancée pour lutter pour l’équité raciale et la justice. Un projet pour lequel Apple prévoit un engagement conséquent de 100 millions de dollars. « Il incombe avant tout à ceux qui sont en position de pouvoir et d’influence de changer les structures pour le bien commun », a déclaré Tim Cook dans une vidéo publiée sur Twitter.

« Les choses doivent changer, et Apple s’engage à être une force pour ce changement », s’est exprimé le PDG d’Apple. L’initiative « Racial Equity and Justice » mettra l’accent sur « l’éducation, l’égalité économique et la réforme de la justice pénale » aux États-Unis dans un premier temps, puis dans le reste du monde.

Dirigée par Lisa Jackson, la vice-présidente de l’environnement, des politiques et des initiatives sociales d’Apple, l’initiative s’appuiera sur des travaux existant dans le domaine de la justice.

Tim Cook a conclu son annone en indiquant que « de nouvelles étapes importantes vers la diversité et l’inclusion seront franchies » au sein d’Apple, car « nous pouvons et devons faire plus pour embaucher, développer et soutenir ceux des groupes sous-représentés ».