Déposée en 2018, la demande de brevet d’Apple vient seulement d’aboutir.

La firme californienne vient de se voir accorder le brevet pour un logiciel dédié à générer des « selfies de groupes synthétiques ». Il s’agit d’un outil qui permettrait de créer des selfies de groupe à distance, sans que chaque personne ne soit physiquement à proximité pour apparaître dans le même selfie. Une manière de prendre des photos de groupe avec ses amis même lorsque ceux-ci sont absents.

Dans les faits, le logiciel mis au point par Apple permettrait à une personne d’envoyer une invitation sur iPhone à ses amis pour que ces derniers la rejoignent pour apparaître sur le selfie à distance. Chaque participant pourrait alors se prendre en selfie, le logiciel s’occuperait de rassembler chaque personne sur un seul et même cliché. Les participants pourraient choisir l’ordre dans lequel ils apparaissent dans le selfie.

Un concept qui ressemble fort à un montage photo, bien qu’ici, le processus serait plus naturel et que chacun prendrait part à la photo, mais à distance. Le logiciel pourrait également fusionner les arrière-plans des différents selfies afin de rendre le rendu plus naturel. Selon le brevet, le logiciel serait autant en mesure de créer des selfies de groupe à distances statiques, en vidéo, ainsi qu’en direct.

Si le timing semble parfait, le brevet d’Apple n’a rien à voir avec la pandémie de coronavirus puisque’il a été déposé en 2018. L’outil de selfie de groupe à distance n’a donc rien à voir avec la distanciation sociale recommandée pour éviter d’être contaminé par la Covid-19.

Comme à chaque fois, bien qu’Apple ait réussi à protéger son idée, cela ne signifie pas qu’on puisse un jour en profiter. Cependant, la pandémie de coronavirus pourrait motiver la firme californienne à proposer cette fonctionnalité au grand public. Seul l’avenir nous le dira.