La firme californienne demande aux voleurs de rapporter les produits volés dans leur boutique d’origine.

Apple propose de nombreuses manières de protéger son iPhone en cas de perte ou de vol. Des mesures que la firme applique également pour se protéger de vol. Elle peut ainsi bloquer les smartphones dérobés à distance, afficher un message sur l’écran de ces derniers et transmettre leur localisation à la police. Des outils connus qui n’empêchent pas Apple de se faire voler dans ses boutiques.

La firme californienne a en effet été victime de plusieurs vols lors des manifestations américaines contre le racisme et les violences policières, suite à la mort de George Floyd. De nombreuses personnes ont profité de ces rassemblements pour piller des magasins, dont des Apple Store.

Or, les produits volés deviennent des coquilles vides à partir du moment où ils ne sont plus à portée du wifi de l’Apple Store dans lequel ils se trouvaient, rapporte Forbes. Le média américain indique en effet qu’Apple dispose d’un logiciel qui lui permet de désactiver les produits qui quittent prématurément ses boutiques. Les pillages récents ont d’ailleurs permis d’avoir un aperçu de comment fonctionne la procédure d’Apple en cas de vol.

Les iPhone identifiés comme étant volés affichent un message lorsqu’ils sont allumés indiquant ceci : « cet appareil a été désactivé et est localisé. Les autorités locales seront alertées ». Le message demande également de retourner l’iPhone à son Apple Store d’origine.

Peu après les premiers abus et pillages d’Apple Store, la firme californienne avait décidé de fermer plusieurs de ses boutiques le temps des manifestations.