S’ils sont présentés en septembre, les nouveaux smartphones d’Apple ne pourraient être commercialisés qu’au mois d’octobre. 

Selon le rapport du site Display Supply Chain Consultants (DSCC), analyste spécialisé dans les technologies d’affichage, Apple aurait apporté de nombreuses améliorations aux écrans de ses prochains iPhone. La firme californienne se serait fournie en dalles auprès de Samsung, mais aussi de la société chinoise BOE et LG Display.

Le rédacteur de DSCC, Ross Young, affirme que l’iPhone 12 serait équipé d’une dalle OLED de 5,4 pouces comprenant la technologie Y-OCTA qui permet d’intégrer directement les circuits de l’écran tactile au panneau OLED et ainsi d’avoir un écran plus fin à moindre coût de production. La dalle de l’iPhone 12 afficherait également avec une définition 2340×1080 pixels pour une résolution 475 ppp, soit des caractéristiques supérieures à celles de l’iPhone 11 et de son écran LCD 6,1 pouces, 1792×828 pixels et 326 ppp.

La version « Max » de l’iPhone 12 afficherait sur une dalle OLED BOE ou LG de 6,1 pouces avec une définition de 2532×1170 pixels et une résolution de 460ppp.

Pour ce qui est de l’iPhone 12 Pro, celui-ci embarquerait une dalle OLED de 6,1 pouces signé Samsung avec une définition de 2531×1170 pixels et une résolution 460ppp aussi. Le premier modèle haut de gamme de l’iPhone ne profiterait pas de la technologie Y-OCTA – et donc de la couche tactile intégrée –, mais afficherait avec une profondeur de couleurs de 10 bits, soit 1 milliard de nuances de couleurs contre seulement 16 millions pour les dalles 8 bits.

Enfin, le modèle Pro Max de l’iPhone 12 embarquerait une dalle OLED Samsung Y-OCTA de 6,7 pouces dotée d’une définition de 2778×1284 pixels et d’une résolution de 458 ppp et bénéficierait également d’une profondeur de couleurs de 10 bits.

Ross Young affirme – comme d’autres – que l’iPhone 12 Pro Max offrira un taux de rafraîchissement variable culminant à 120 Hz. Cependant, le téléphone ne profitera pas de la technologie LTPO basse consommation ce qui pourrait entrainer une surconsommation d’énergie importante et donc pousser les utilisateurs à limiter le taux de rafraichissement pour économiser la batterie.

Crédit photo : Display Supply Chain Consultants (DSCC)

Autre point, l’analyste estime qu’Apple qualifiera la nouvelle gamme d’écran de ses iPhone XDR, à l’image de son moniteur Pro Display XDR. Il serait donc question que les nouveaux iPhone disposent d’un niveau de luminosité maximale plus important.

Quant au lancement des iPhone, le site estime qu’il pourrait effectivement être décalé au mois d’octobre en raison du coronavirus et des répercussions sur le développement et la production des iPhone 12.