Dans un futur plus ou moins proche, les MacBook et MacBook Pro pourraient adopter une conception monocoque, sans charnière.

La firme californienne a déposé un nouveau brevet, repéré par AppleInsider, qui confirme son intérêt pour les produits flexibles. Après s’être penché sur les écrans pliables pour iPhone et iPad, Apple plancherait désormais sur un type de matériau protecteur capable de se courber. Celui-ci pourrait venir remplacer la coque des MacBook.

Cela modifierait donc le form factor du MacBook Pro puisqu’il serait recouvert d’une coque unique qui protégerait à la fois le clavier et l’écran sans qu’aucune charnière visible n’assure le pliage.

Il n’est pas question ici d’un MacBook Pro doté d’un écran pliable, mais plutôt de deux parties rigides (écran et clavier) jointes par une partie compressible. En effet, le brevet s’intéresse avant tout à un système de charnière d’un nouveau genre qui serait composé de « plusieurs couches superposées, qui pourraient passer d’un état non compressé à un état compressé ». Le brevet se concentre sur les détails de cette compression et la manière dont les strates pourraient se plier en même temps, afin de permettre l’ouverture et la fermeture de l’ordinateur.

Une conception que l’on pourrait également retrouver sur un iPhone flexible. Difficile de savoir si le type de charnière imaginé par Apple pourrait être recouvert par un écran pliable et donc, utilisé pour mettre au point un iPhone ou un iPad pliable. Cependant, le brevet fait avant tout référence à un « appareil informatique personnel » ce qui pourrait signifier que la technologie imaginée par Apple pourrait se retrouver sur d’autres produits que les MacBook.