Le retard de la production de masse de l’iPhone 12 pourrait impacter son lancement.

Depuis quelque temps déjà, la rumeur veut que la sortie de l’iPhone 12 soit retardée. Celui-ci ne serait pas lancé en septembre, mais plutôt en octobre voire en novembre selon les prévisions. Pour certains, ce retard ne concernerait que certains modèles de la fournée 2020 d’iPhone. Difficile de faire la part des choses.

D’ailleurs, les raisons évoquées pour justifier ce possible retard sont différentes. Certains affirment qu’Apple pourrait délibérément repousser la sortie de son flagship afin de profiter d’un contexte plus favorable. Pour d’autres, le coronavirus aurait impacté le développement des iPhone de sorte qu’ils ne soient pas prêts à temps pour le lancement de la production de masse, entraînant forcément des retards dans la constitution des stocks et donc, du lancement du téléphone.

Le fait que les ingénieurs de la firme californienne aient été dans l’impossibilité de se rendre dans les usines chinoises pour terminer le projet de l’iPhone et que ces dernières aient été fermées durant plusieurs semaines a forcément eu un impact sur les plans d’Apple.

Selon le Wall Street Journal, le retard de la production de masse de l’iPhone 12 serait d’un mois. On peut donc s’attendre à ce que sa commercialisation soit reportée dans les mêmes proportions.

Dans les faits, cela ne serait pas particulièrement extraordinaire pour Apple. La firme californienne a déjà sorti des smartphones plus tard que d’autres, notamment l’iPhone X bien après l’iPhone 8 alors qu’ils avaient été présentés en même temps.