Pour soutenir les labels indépendants durant la crise du coronavirus, Apple vient d’annoncer la création d’un fonds de 50 millions de dollars. 

L’économie mondiale souffre de la crise du coronavirus. Les petites entreprises sont de loin les plus exposées. C’est la raison qui a poussé Apple à créer un fonds de 50 millions de dollars pour soutenir les labels indépendants durant la crise.

Les labels indépendants qui gagnent au moins 10.000 dollars de revenus trimestriels avec la plate-forme de streaming musical de la pomme pourront désormais recevoir des avances, qui serviront à la fois à compenser les annulations de concerts & tournées et à aider à la promotion des nouveaux albums.

Selon Apple, le secteur artistique est particulièrement impacté en raison de l’effondrement de l’événementiel. Certains artistes auraient vu leurs revenus s’effondrer ces dernières semaines, et se retrouver avec comme seule et unique source de revenus les plates-formes de streaming.

L’initiative concerne uniquement les petits labels. Pas question que des Warner Music, Sony Music ou Universal en profitent donc. Il s’agit, pour la pomme, de garantir un revenu minimal aux artistes aux bas revenus.